Accueil du site > SVDU Qui sommes nous ? > S’ENGAGER... pour l’incinération > S’ENGAGER... pour une incinération des déchets maîtrisée et raisonnée

S’ENGAGER... pour une incinération des déchets maîtrisée et raisonnée

Promouvoir une incinération raisonnée et maîtrisée des déchets ménagers, c’est affirmer la volonté d’inscrire l’incinération comme un mode de traitement moderne, efficace et pleinement respectueux de son environnement.

Maîtrisé  : processus apparemment simple - brûler des déchets - mais en réalité complexe - obtenir une bonne combustion et gérer les effluents et rejets -, l’incinération est un procédé industriel qui exige une parfaite maîtrise. L’incinération est maîtrisée car elle répond à des « normes » industrielles extrêmement strictes qui en font un système sûr pour les populations et efficace pour la collectivité.

Raisonné, parce que l’incinération s’intègre dans le cadre d’un processus global de gestion des déchets qui comprend différentes étapes : collecte sélective, recyclage, compostage, incinération, mise en centre de stockage. Le « tout incinérer » n’est plus de mise aujourd’hui, l’incinération intervenant de manière complémentaire avec les autres modes de traitement.

Raisonné encore, car l’incinération accepte tous les types de déchets et de rebuts des autres filières avec une grande capacité d’adaptation. Elle les hygiénise en détruisant les polluants biologiques que les déchets contiennent, et en captant ou détruisant les polluants chimiques. Elle participe également à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Raisonné enfin, car l’incinération contribue significativement à la préservation des ressources de la planète, tant sous forme d’énergie que de matière :

  • brûler les déchets libère une énergie qui peut être utilisée en chaleur ou en électricité, et dont plus de 50 % est considérée comme renouvelable (biomasse). L’incinération participe ainsi à l’atteinte des objectifs en matière d’énergies renouvelables (23% en 2020) ;
  • des métaux d’excellentes caractéristiques en vue de leur recyclage, ainsi que des matériaux de construction utiles en sous couches routières, sont extraits des mâchefers issus de l’incinération.